Passer au contenu de page

Essai des feuilles d'électrodes

L’essai des feuilles d'électrodes pour batteries lithium-ion s’effectue dans l’essai de traction ou dans l’essai de perforation

Demande d'essai

  • Les essais de traction sont réalisés sur tous les matériaux de type feuille d'une cellule de batterie.La résistance à la traction et l’allongement des feuilles d’aluminium et de cuivre, des séparateurs de polymère ou feuilles utilisées pour la protection, par exemple pour les cellules de la poche sont notamment testés ici.Selon l'application, ces feuilles peuvent avoir une faible épaisseur de < 10µm et doivent pouvoir être testées de manière fiable et répétée par des machines d'essai.L'alignement vertical de l'éprouvette, le serrage minutieux et la détermination sans contact de la déformation au moyen d'un extensomètre vidéo ou laser sont des éléments importants pour la détermination précise des propriétés des matériaux.La détermination de la résistance à la traction, en environnement inerte, des feuilles lithium métal requiert toutefois une attention particulière.Des enceintes sous gaz de protection, une préparation et manipulation particulière des éprouvettes sont nécessaires pour ce faire.
  • Les enveloppes des cellules de la poche sont composées d’une couche composite laminée.Celles-ci sont solidement soudées entre-elles pour assurer la stabilité structurelle et l'étanchéité définie de la cellule.Lors de l’essai des joints scellés, les forces de traction maximales sont déterminées en essai de traction.
  • Des feuilles de séparation isolent électriquement l'anode et la cathode tout en laissant passer les ions de lithium.

Solution d’essai ZwickRoell

  • Les essais sont réalisés selon demande avec des machines d’essais universelles dans la plage de force allant de 1 jusqu’à 10 kN.
  • Les principales caractéristiques des matériaux, dans l’essai de traction notamment, peuvent être déterminées de manière répétée grâce à un alignement aisé et à des mâchoires pneumatiquesr adaptées.
  • Pour la mesure de propriétés de matériaux haute précision, qui sont principalement utilisées en simulation, des capteurs de force et de déformation très précis sont principalement employés.Dans le cas de feuilles d’électrode très fines, notamment, la détermination des valeurs d’allongement par l’extensomètre avec contact ne doit pas influencer l’éprouvette.Les extensomètres vidéo ou laser sans contact des gammes videoXtens ou laserXtens sont idéalement adaptés pour ce faire.
  • Les influences thermiques peuvent grâce à une enceinte thermique être librement simulées dans des limites d’utilisation en température élargies allant de -80°C jusqu’à +250°C.

Produits adaptés

Top