Passer au contenu de page

Essai sur acier pour l’armature du bĂ©ton conformĂ©ment Ă  EN ISO 15630-1 / ASTM E488 / BS 4449

L’essai sur acier pour l’armature du bĂ©ton conformĂ©ment Ă  ISO 15630-1 s’effectue en essai de traction, essai de flexion, essai de flexion retour de mĂȘme qu’en essai de fatigue.

Nom Type Taille Download
  • Brochure sur le secteur d’activitĂ©: MĂ©tal PDF 8 MO

Essai sur barres d’armature / aciers d’armature

L'utilisation de ronds à béton transforme le béton en béton armé

Pour allier résistance à la compression et résistance à la traction, des barres d'armature sont ajoutés aux bétons. Les ronds à béton se subdivisent en

  • Barres d’armature, fils machine, fils pour bĂ©ton armĂ©
  • Treillis soudĂ©s, treillis raidisseurs

Les barres d’armature sont des produits en acier de section circulaire ou presque circulaire, qui conviennent au renforcement du bĂ©ton. Les mĂ©thodes d’essais pour barres d’armature, fils machine et fils pour bĂ©ton armĂ© sont dĂ©crites dans la norme ISO 15630-1.

Les plus petits diamĂštres seront transformĂ©s en treillis ou treillis raidisseurs avant d’ĂȘtre coulĂ©s sur place avec du bĂ©ton. Les mĂ©thodes d’essais pour ces produits sont dĂ©crites dans la norme ISO 15630-2.

Les nervures, qui sont roulĂ©es ou enroulĂ©es et servent Ă  amĂ©liorer l'adhĂ©rence entre le bĂ©ton et l'acier sont une caractĂ©ristique typique des ronds Ă  bĂ©ton. 

Éprouvettes

Le rond à béton est fabriqué à partir d'un produit long et sa forme de surface varie en fonction de la norme de fabrication.

L’éprouvette a une section transversale constante sur toute sa longueur. L’éprouvette doit, de plus, prĂ©senter une forme droite sans courbure. Les Ă©prouvettes avec courbure devront ĂȘtre redressĂ©es avant essai.

La section de l’éprouvette est essentielle Ă  l’essai de traction. Pour permettre la dĂ©termination de la section, l’éprouvette est mesurĂ©e en longueur puis pesĂ©e. La section sera ensuite calculĂ©e mathĂ©matiquement Ă  partir de ces donnĂ©es.

Essai de traction

La dĂ©termination des grandeurs physiques dans l'essai de traction classique est toujours l'essai le plus frĂ©quemment rĂ©alisĂ© ronds Ă  bĂ©ton. L’essai de traction est rĂ©alisĂ© conformĂ©ment Ă  l’ISO 6892-1.

La mesure de la dĂ©formation peut s’effectuer sans contact (image de gauche + milieu avec videoXtens) ou avec contact (image de droite avec makroXtens).

Adaptations de l’ISO 15630-1

  • Pour calculer la limite d'Ă©lasticitĂ© supĂ©rieure ReH, la limite d’élasticitĂ© Rp0,2 et la rĂ©sistance Ă  la traction Rm, vous devrez utiliser la surface nominale de la section
  • La longueur de rĂ©fĂ©rence initiale est Ă©gale Ă  cinq fois le diamĂštre nominal (d), sauf indication contraire donnĂ©e par une norme du fabricant
  • Si vous utilisez un extensomĂštre, l’allongement total (en %) Ă  la force maximale Agt avant libĂ©ration de la force de traction devra ĂȘtre > 0,2% de la valeur maximale 

Les principales grandeurs caractéristiques

  • RĂ©sistance Ă  la traction Rm [MPa]
  • Limite d'Ă©lasticitĂ© Re [MPa]
  • Rapport des limites d’élasticitĂ© rĂ©sistance Ă  la traction Rm sur limite d'Ă©lasticitĂ© Re
  • Rapport de la limite d'Ă©lasticitĂ© sur la limite d'Ă©lasticitĂ© nominale Re, ist / Re, nenn
  • Allongement total Ă  charge maximale Agt [%]
  • Sauf indication contraire fournie par la norme du produit concernĂ©, le systĂšme utilisera la section nominale pour calculer les caractĂ©ristiques de rĂ©sistance (voir ISO 15630).

Un essai est invalide

  • Lorsque la pente de la courbe mesurĂ©e s'Ă©carte de >10% de la valeur thĂ©orique du module de Young
  • Lorsque la rupture intervient Ă  l’intĂ©rieur des mĂąchoires +20 mm ou d (la plus grande valeur s’applique) distance aux mĂąchoires.

Essai de traction sur rond à béton

Essai de traction sur rond Ă  bĂ©ton avec une machine d’essai des matĂ©riaux 1.600 kN et mesure de la dĂ©formation par le videoXtens.

Essai de flexion / essai de flexion retour

L'essai de flexion 3 points et l'essai de flexion retour sont utilisés pour déterminer l'aptitude à la flexion de l'acier pour ronds à béton.

Lors de l’essai de flexion , le rond Ă  bĂ©ton est flĂ©chi selon un angle dĂ©terminĂ© (gĂ©nĂ©ralement 90°). Le diamĂštre de la panne, de mĂȘme que les appuis et la distance entre appuis, sont gĂ©nĂ©ralement spĂ©cifiĂ©s par la norme du produit et choisis en fonction du diamĂštre nominal du rond Ă  bĂ©ton.

L’essai de flexion retour au cours duquel l'Ă©prouvette est flĂ©chie dans sa position initiale, est rĂ©alisĂ©e dans un second temps. Des patins de glissement, qui glissent latĂ©ralement sous l'effet du chargement de compression, seront utilisĂ©s lors de cet essai. L’essai est considĂ©rĂ© comme rĂ©ussi, lorsque l’éprouvette ne prĂ©sente aucune cassure ou fissure. Le contrĂŽle rĂ©alisĂ© est visuel.

L’essai de flexion est rĂ©alisĂ© Ă  tempĂ©rature ambiante. Une rĂ©alisation de l’essai dans des limites d’utilisation en tempĂ©rature Ă©largies reste toutefois possible mais requiert l'accord des parties concernĂ©es. 

Essais de fatigue

  • La tenue en fatigue fait partie des exigences normatives pour les ronds Ă  bĂ©ton.
  • Ces essais de fatigue peuvent ĂȘtre rĂ©alisĂ©s de façon rapide et Ă©conomique sur un Vibrophore (machine Ă  rĂ©sonance). Le vibrophore 600 kN ZwickRoell est la solution idĂ©ale pour cette application.
  • Il permet de tester des ronds jusqu'Ă  40 mm de diamĂštre. L'amarrage est un point clef pour ces essais; un outillage et une procĂ©dure de prĂ©paration sont disponibles.

Essais de traction robotisés sur ronds à béton

Le contrĂŽle qualitĂ© de la production de ronds Ă  bĂ©ton est primordial. Et le nombre d'Ă©chantillons journaliers Ă  tester est parfois trĂšs important. ZwickRoell propose des systĂšmes robotisĂ©s oĂč, aprĂšs la coupe Ă  longueur et le positionnement de l'Ă©chantillon dans le magasin par un opĂ©rateur, tout est automatique. Un four de recuit peut aussi ĂȘtre ajoutĂ© dans ce type de systĂšme. Les sections sont mesurĂ©es avec prĂ©cision et en ligne avec les normes. AprĂšs essais, et en fonction du rĂ©sultat, les Ă©chantillons peuvent ĂȘtre triĂ©s pour une inspection visuelle ultĂ©rieure.

  • Solutions complĂštes adaptĂ©es pour des besoins spĂ©cifiques
  • IntĂ©gration de l'ensemble des tests pertinents
  • DĂ©bit Ă©prouvette important
  • Nombreuses options disponibles

Autres mĂ©thodes d’essais conformĂ©ment Ă  ISO 15630

Treillis soudés, treillis raidisseurs ISO 15630-2

L’essai sur treillis soudĂ©s et treillis raidisseurs conformĂ©ment Ă  ISO 15630-2 s’effectue en essai de traction, essai de flexion, essai de cisaillement des nƓuds de mĂȘme qu’en essai de fatigue.
vers Treillis soudés, treillis raidisseurs ISO 15630-2

Torons ISO 15630-3, ASTM A416, ASTM A1061

Lors de l’essai de traction statique conformĂ©ment Ă  ISO 15630-3 et ASTM A416, un toron de 3, 7 ou plusieurs fils enroulĂ©s est Ă©tirĂ© jusqu'Ă  rupture.
vers Torons ISO 15630-3, ASTM A416, ASTM A1061

Nous cherchons Ă  comprendre au mieux votre besoin et vous proposons la solution la mieux adaptĂ©e.

Prenez contact avec nos experts du secteur d’activitĂ©.

Nous vous conseillerons volontiers!

 

Nous contacter dĂšs maintenant

Produits adaptés pour essais conformément à ISO 15630-1

Des machines d'essais Ă©lectromĂ©caniques jusqu'Ă  2.500 kN sont utilisĂ©es pour les essais sur ronds Ă  bĂ©ton. 

Des mĂąchoires hydrauliques (jusqu’à 2.500 kN) et mĂąchoires Ă  coins (jusqu’à 600 kN) peuvent ĂȘtre utilisĂ©es pour les essais de traction .

Des bancs de flexion, Ă©quipĂ©s de diffĂ©rentes pannes et appuis, et montĂ©s sur des mĂąchoires Ă  l’aide de plateaux adaptateurs seront utilisĂ©s pour rĂ©aliser les essais de flexion

La mesure de la dĂ©formation peut s’effectuer avec contact (avec un makroXtens) ou sans contact (avec un extensomĂštre optique). Lors de la mesure de la dĂ©formation sans contact, la structure de surface nervurĂ©e, automatiquement dĂ©terminĂ©e par l'extensomĂštre videoXtens, est utilisĂ©e comme marquage.

Lors de l’essai de traction, la mĂ©thode Re Run permet une dĂ©termination ultĂ©rieure des allongements Ă  l’intĂ©rieur de l’écartement entre outillages libre Le. En cas de rupture Ă©prouvette en dehors de la longueur de rĂ©fĂ©rence Le, l’éprouvette n’est pas invalidĂ©e. L’allongement pourra ĂȘtre recalculĂ© Ă  l’intĂ©rieur de la longueur de rĂ©fĂ©rence nouvellement dĂ©finie. Les ruptures Ă©prouvette en dehors de la plage de mesure Le peuvent dĂšs lors ĂȘtre exclues.

Projet client intĂ©ressant pour essai sur acier pour l’armature du bĂ©ton conformĂ©ment Ă  l’ISO 15630-1 et ASTM E 488

Aucun élément disponible actuellement.

Top