Passer au contenu de page

Essai de traction

Lors de l’essai de traction , une éprouvette est étirée jusqu’à la rupture. Afin d’éviter de fausser le résultat, la vitesse d’allongement appliquée doit être faible. La force et la déformation de l’éprouvette sont mesurées, lors de l’essai de traction.

Les essais de traction font partie avec la mesure de la dureté des essais les plus fréquemment réalisés dans le cadre des essais mécaniques des matériaux. Ils servent à caractériser la résistance et le comportement en déformation sous contrainte de traction.

L’ essai de traction est utilisé - en fonction du matériau - comme méthode standard correspondant à une norme définie pour la détermination de la limite d’élasticité, la résistance à la traction, l’allongement à la rupture et d’autres grandeurs caractéristiques du matériau. 

Essai de traction- Objectif et signification

Les essais de traction sont réalisés

  • sur éprouvettes minces pour déterminer le comportement du matériau sous une contrainte de traction uniaxiale, uniformément répartie sur la section transversale,
  • sur éprouvettes entaillées pour la simulation d'états de contraintes multiaxiales - essai de traction entaillé ou également
  • sur des produits, tels que des fils, filets, films, cordes, éléments façonnés, composants ou également des groupes de composants - ci-après dénommés "éprouvettes"

 . 

Lors de l’essai de traction, le comportement du matériau est analysé

  • à charge croissante (sans impact) - essai de traction „classique“ quasi-statique
  • à charge (statique) constante – essai de fluage en traction
  • à charges alternées afin de déterminer la courbe cyclique de contrainte-déformation –LCF (Low Cycle Fatique)
  • à température ambiante (10 à 35 °C)
  • à des températures élevées (bien au-delà de 1000 °C)
  • à basses températures (jusqu’à – 269 °C)
  • à très petites vitesses d’essai - essais de traction par fluage - ou également
  • à vitesses d’essai augmentées - essai de traction haute-vitesse ou essai de déchirement rapide 

.

En essai de traction, les grandeurs caractéristiques déterminées

  • constituent la base du calcul et du dimensionnement des composants et constructions soumises à des contraintes statiques,
  • sont nécessaires à la caractérisation du comportement de transformation des matériaux,
  • sont utilisées en Contrôle Qualité pour évaluer l'homogénéité de la production et
  • sont utilisées pour la comparaison entre les matériaux et états des matériaux lors de la sélection des matériaux.

Différentiation de l’essai de traction en fonction de la courbe de sollicitation

Une distinction est généralement réalisée entre essais de traction sous charge statique, quasi-statique, cyclique et impact.

Statique est généralement utilisé pour décrire une charge lorsque le matériau est soumis à une charge statique constante. Dans l’essai de traction „classique“, la charge est appliquée de manière croissante et sans impact (quasi-statique). La limite supérieure pour la méthode d'essai quasi-statique se situe à une vitesse de déformation d'environ 10-1s-1, c'est-à-dire que l'augmentation maximale de la déformation, par exemple, ne devra pas dépasser 0,1 % par seconde.

Distinction de l’essai de traction en fonction du matériau à tester

L'essai de traction est une méthode normalisée de l’essai des matériaux qui, selon le matériau / le secteur d’activité, impose différentes exigences. 

Nos experts de l'industrie connaissent ces exigences et seront heureux de vous aider à configurer le système d’essais nécessaire à vos besoins individuels.

Dans la liste ci-dessous, vous trouverez différentes descriptions des essais de traction, réalisés dans les secteurs d’activité les plus divers

Essai de traction ISO 6892-1

Description de l’essai de traction sur matériaux métalliques ISO 6892 et ASTM E8.
vers Essai de traction ISO 6892-1

Essai de traction

ISO 527-1, ISO 527-2, ASTM D 638
Essai de traction sur thermodurcissables: ISO 527-1/-2 et/ou ASTM D 638: Contrainte de traction, allongement, module de traction, point d'élasticité, point de rupture, Coefficient de Poisson. Découvrez notre gamme de produits dédiés à l’essai
vers Essai de traction

Propriétés de traction

ISO 527-3, ASTM D 882, ASTM D 5323
Détermination d'après norme des propriétés en traction sur films et feuilles d'après ISO 527-3.
vers Propriétés de traction

Résistance à la traction / Résistance au déchirement

ISO 1798 et ISO 8067
Essais sur matériaux polymères alvéolaires souples d'après ISO 1798 et ISO 8067 et autres spécifications constructeurs
vers Résistance à la traction / Résistance au déchirement

Propriétés de traction

ISO 6259
Pour l'essai de traction, des éprouvettes sont prélevées dans la paroi du tube par traitement mécanique.
vers Propriétés de traction

Essais de traction

sur filaments simples, brins de filaments, stratifiés unidirectionnels et stratifiés multidirectionnels, essais de traction entaillé et essai de traction sur stratifiés assemblés.
vers Essais de traction

Résistance à la traction après immersion dans l'eau

ISO 3781TAPPI T 456
Résistance à la traction des papiers (ou papier tissue et produits tissues) après immersion dans l'eau selon ISO 3781, TAPPI T 456
vers Résistance à la traction après immersion dans l'eau

Essai de traction à l’état sec

Selon DIN EN ISO 1924-2 oder TAPPI T 494 - Détermination des propriétés de traction
vers Essai de traction à l’état sec

Résistance à la traction après immersion dans l'eau

ISO 12625-5
Résistance des papier tissue et produits tissues (ou papiers) après immersion dans l'eau, donc résistance à l’état humide après immersion selon DIN EN ISO12625-5
vers Résistance à la traction après immersion dans l'eau

Essai de traction à l’état sec

ISO 12625-4
À l’état sec selon DIN EN ISO 12625-4 pour la détermination de résistance à la rupture par traction et de l'allongement à la rupture par traction
vers Essai de traction à l’état sec

Machines d'essai pour essais de traction

Autres essais

Essai de fatigue

Dans l'essai de fatigue, la fatigue du matériau est causée par une charge cyclique avec la fréquence d'essai correspondante.
vers Essai de fatigue

Essai de dureté

L’essai de dureté est la résistance mesurée d'un corps à la pénétration d'un autre corps (plus dur).
vers Essai de dureté

Essai de choc

Les essais de choc sont des essais à court terme, qui fournissent des informations sur le comportement à défaillance des matériaux ou composants.
vers Essai de choc

Essai de chute

L’essai de chute est un essai mécanique, au cours duquel un poids défini tombe d’une hauteur définie sur une éprouvette.
vers Essai de chute

Essai de traction biaxiale

Dans l'essai biaxial, l’éprouvette est chargée sur les deux axes de force - contrairement à l'essai de traction uniaxiale.
vers Essai de traction biaxiale

Méthodes d'essais de l'emboutissage

Les méthodes d'essais d’emboutissage fournissent des valeurs caractéristiques pour le travail et la transformation des métaux et comprennent des essais tels que les essais d'emboutissage, les essais d’emboutissage en godets ou les essais d’expansion du trou.
vers Méthodes d'essais de l'emboutissage
Top