Passer au contenu de page

Essai de choc

Qu’est ce qu’un essai de choc?

Les essais de choc sont des essais Ă  court terme, qui fournissent des informations sur le comportement Ă  dĂ©faillance des matĂ©riaux ou composants sous sollicitations rapides et tempĂ©ratures changeantes. Les systĂšmes d’essais utilisĂ©s pour ces essais sont des moutons pendules ou tours de chute.

Tous les matériaux sont utilisés en usage quotidien à des températures changeantes. En réponse à une influence de la température sur le comportement mécanique des matériaux, ceux-ci sont fréquemment testés sur toute la plage de température utile. Les valeurs ainsi déterminées permettent de définir la température à laquelle le matériau devient fragile.

Le diagramme reprĂ©sentĂ© montre que la baisse de rĂ©sistance sur acier doux Ă  -40 °C est de 25 % par rapport Ă  sa rĂ©sistance Ă  0 °C. De la mĂȘme maniĂšre, les plastiques prĂ©sentent un comportement similaire, gĂ©nĂ©ralement beaucoup plus prononcĂ©. Des essais de choc Ă  diffĂ©rentes tempĂ©rature sont frĂ©quemment rĂ©alisĂ©s sur ceux-ci Ă©galement.

Essai de choc avec moutons pendules

Quelle est la différence entre essais de choc Charpy et Izod?

Les essais de choc les plus frĂ©quemment rĂ©alisĂ©s sont les essais Charpy ou IZOD. Les essais Charpy sont mis en Ɠuvre conformĂ©ment aux normes ISO 179-1 et ASTM D 6110. Essais Charpy instrumentĂ©s d’aprĂšs ISO 179-2. Les essais Izod sont rĂ©alisĂ©s d’aprĂšs ISO 180, ASTM D 256, ASTM D 4508 de mĂȘme que „Unnotched cantilever beam impact“ d’aprĂšs ASTM D 4812.

Essai de choc-flexion d’aprùs Charpy

La mĂ©thode Charpy d’aprĂšs ISO 179-1 est la mĂ©thode d’essais prĂ©fĂ©rĂ©e dans le cadre de la norme pour grandeurs caractĂ©ristiques Ă  point unique ISO 10350-1. L'essai est rĂ©alisĂ© de maniĂšre prĂ©fĂ©rentielle sur Ă©prouvettes non entaillĂ©es dans un choc latĂ©ral Ă©troit (1eU). Si l’éprouvette devait ne pas se briser en cours d'essai, les essais ultĂ©rieurs seraient rĂ©alisĂ©s sur Ă©prouvettes entaillĂ©es. Une comparabilitĂ© des rĂ©sultats d’essais n’est pas possible. Lorsque l’éprouvette entaillĂ©e persiste Ă  ne pas se briser, la mĂ©thode de traction-choc est employĂ©e. 

Essai de flexion-choc Charpy instrumenté:

Un diagramme de force-course de trĂšs haute prĂ©cision peut ĂȘtre obtenu, par intĂ©gration d'une technique de mesure de qualitĂ© supĂ©rieure.Les donnĂ©es obtenues peuvent ĂȘtre utilisĂ©es de diffĂ©rentes maniĂšres:

  • Grandeurs caractĂ©ristiques supplĂ©mentaires, permettant une meilleure comprĂ©hension du comportement du matĂ©riau
  • Grandeurs de mĂ©canique de la rupture
  • DĂ©termination automatique du type de rupture sans influence de l'opĂ©rateur, en fonction de l'allure de courbe dans le diagramme de force-course

Les courbes de mesure prĂ©sentent toujours des oscillations caractĂ©ristiques.Contrairement aux moutons-pendules classiques, le systĂšme d’essais utilisĂ© pour ce faire mesure les forces et non pas les Ă©nergies.GrĂące Ă  des mesures prĂ©cises dĂšs 1/100 de la force nominale, la durĂ©e de l'essai ainsi que la frĂ©quence propre de l'Ă©lĂ©ment mesurĂ© permettent de dĂ©terminer la valeur infĂ©rieure de l'Ă©nergie de choc mesurable.Deux marteaux-pendules instrumentĂ©s permettent ainsi de couvrir toute la plage de mesure dĂ©crite dans la norme ISO 179-2.

 

Essai de flexion-choc d’aprùs Izod

La norme amĂ©ricaine ASTM utilise principalement la mĂ©thode d’essais Izod, qui est spĂ©cifiĂ©e dans la norme ASTM D 256. Tous les essais de choc rĂ©alisĂ©s dans le cadre de cette norme sont effectuĂ©s sur Ă©prouvettes entaillĂ©es. La mĂ©thode "Chip-impact" d'aprĂšs ASTM D 4508 - contrepartie Ă  l'essai de choc flexion Dynstat - pourra Ă©galement ĂȘtre utilisĂ©e sur petites Ă©prouvettes.

Essai de choc avec tours de chute

Essai de perforation sur Ă©prouvettes planes

 

L'essai de perforation fournit des informations intĂ©ressantes sur la caractĂ©risation des moulages.Le type d'essai reprĂ©sente un Ă©tat de contrainte multi-axiale sur panneaux minces, qui est introduit avec une vitesse de dĂ©formation Ă©levĂ©e.Le rĂ©sultat:Diagramme de force-temps ou de force-course de mĂȘme que des grandeurs caractĂ©ristiques un point, qui, outre la force maxi, dĂ©crivent le flĂ©chissement sur des points caractĂ©ristiques du diagramme.L' ISO 6603-2 de mĂȘme que l'ASTM D 3763 normalisent l'essai de perforation sur panneaux.L’ISO 7765-2 offre une variante pour l’essai sur films.

 

Essai de choc avec machine d’essai haute-vitesse

GrĂące Ă  de trĂšs grandes vitesses d'essais et leur souplesse d'utilisation (rĂ©alisation d'essai en direction de traction et de compression), les machines d'essais haute vitesse HTM sont universellement utilisables dans l'essai de plastique Le montage d'enceintes thermiques permet les essais dans de larges plages de tempĂ©rature. 

Vous trouverez plus d’informations sur les types d’essais correspondant en sĂ©lectionnant les liens suivants:

Essais de choc

Conformément, entre autres. à l'ISO 179, ASTM D 6110, ISO 180, ASTM D 256
Vous trouverez ici des informations sur l’essai Charpy ISO 179-1, l’essai Charpy instrumentĂ© ISO 179-2, l’essai Izod ISO 180, l’essai de choc ISO 8256, l’essai de perforation ISO 6603-2.
vers Essais de choc

Essai de flexion par choc entaillé sur métaux

Dans l’essai de flexion par choc entaillĂ©, les Ă©prouvettes Ă©talons entaillĂ©es sont impactĂ©es avec des Ă©nergies allant jusqu'Ă  750 Joule.
vers Essai de flexion par choc entaillé sur métaux

Essai de chute

L’essai de chute est un essai mĂ©canique, au cours duquel un poids dĂ©fini tombe d’une hauteur dĂ©finie sur une Ă©prouvette.
vers Essai de chute

Essai de chute de masse sur matériaux métalliques

L’essai de chute de masse conformĂ©ment Ă  DIN EN 10274 et API 5L est un essai mĂ©canique sur matĂ©riaux mĂ©talliques, au cours duquel un poids dĂ©fini tombe d'une hauteur dĂ©finie sur une Ă©prouvette.
vers Essai de chute de masse sur matériaux métalliques

Essai de traction haute-vitesse

Lors d’un essai de traction haute-vitesse (Ă©galement appelĂ© essai haute-vitesse), des essais de traction sont rĂ©alisĂ©s sur Ă©prouvettes plates avec des vitesses de charge particuliĂšrement Ă©levĂ©es pouvant atteindre 20 m/s.
vers Essai de traction haute-vitesse
Top