Passer au contenu de page

Essai 3 points flexion - ISO 178 et ASTM D790

Nom Type Taille Download
  • Brochure sur le secteur d’activité: Plastique & Caoutchouc PDF 9 MO

Objectif de l’essai de flexion 3 points ISO 178

Les essais de flexion 3 points, décrits dans les normes ISO 178 et ASTM D790, proposent des méthodes de caractérisation classiques pour plastiques rigides et semi-rigides.

Les résultats d’essai typiques sont:

  • Le module de flexion
  • La contrainte à un allongement de 3,5%
  • Les contraintes et allongements à la limite d’élasticité et à la rupture éprouvette

Exigences particulières à la préparation et réalisation de l’essai de flexion 3 points

  • Conformément à l’ISO 20753, les éprouvettes destinées au traitement par moulage par injection sont prélevées dans la partie centrale de l'échantillon. Les conditions de traitement des polymères sont donc identiques à celles sélectionnées pour l'essai de traction.
  • Le calcul des contraintes et allongements s'effectue habituellement en prenant en considération l'hypothèse de petits fléchissements et frottements au niveau des appuis. La norme restreint pour cette raison la méthode à un allongement de fléchissement de 3,5 %, ce qui correspond à un fléchissement de 6 mm pour une éprouvette ISO avec une hauteur de 4 mm. L'erreur de calcul des normes dans ce domaine se situe encore en dessous de 1 % de la valeur mesurée.
  • La mesure des dimensions éprouvette requiert un soin tout particulier. A cause de l'épaisseur quadratique utilisée pour le calcul de la contrainte de flexion, l'erreur de mesure suit également une fonction quadratique. Une erreur de mesure de seulement 0,1 mm dans une hauteur éprouvette de 4,0 mm entraînera ainsi une erreur de 5 % environ dans la contrainte de flexion.

Moyens d’essai ZwickRoell pour des résultat d'essai précis

  • Les résultats de l'essai de flexion montrent le comportement particulier du matériau à proximité de la surface de l'éprouvette. Les fléchissements mesurés sont quatre fois supérieurs environ aux déformations enregistrées dans l'essai de traction.
  • La déformation du bâti de charge, du capteur de force et de l'outil de flexion pourront être compensées à l'aide du logiciel testXpert III. Cela permet la précision requise sur le capteur de déplacement traverse de la machine d'essais. L'utilisation de la machine d'essais est simplifiée, notamment pour les opérations de l'Assurance Qualité.
  • Le recours à un appareil de mesure de la déformation, permettant le fléchissement sans charge sous l'éprouvette, est recommandé lorsqu'une reproductibilité élevée est requise. ZwickRoell propose des bras de palpeurs pour essai de flexion, qui pourront être aisément adaptés à la place des palpeurs de traction dans les extensomètres automatisés makroXtens ou multiXtens.
  • Les dispositifs de flexion décrits se caractérisent outre ou une précision dimensionnelle élevée par leur grande précision de positionnement. Les appuis doivent être très précisément alignés l'un sur l'autre ainsi que contre le poinçon de flexion. Les erreurs d'angle se traduisent dans le diagramme de contrainte-allongement par un „Pied de courbe“, pouvant fausser la détermination module de manière significative. Des appuis et jauges réglables simplifient notablement cette tâche. Des butées éprouvette au niveau des appuis simplifient le positionnement précis de l'éprouvette.

Vidéo sur l’essai de flexion 3 points d’après ISO 178

Essai de flexion 3 points sur plastiques avec makroXtens d’après ISO 178

Nous cherchons à comprendre au mieux votre besoins et vous proposons la solution la mieux adaptée.

Prenez contact avec nos experts du secteur d’activité.

Nous vous conseillerons volontiers!

 

Nous contacter dès maintenant

Top