Passer au contenu de page

Essai sur dispositifs de protection respiratoire ASTM D5035 / ISO 16900 et autres normes d’essai

De nombreux masques de protection sont proposés. Ces produits vont d’une simple protection qui recouvre le nez et la bouche aux masques de protection avec médias filtrants pour la protection contre les particules selon la classe FFP1, FFP2 ou FFP 3. 

Les masques de protection médicale sont conçus pour protéger le patient. Ces masques sont des dispositifs médicaux de classe I qui doivent répondre aux exigences de la Directive 93/42/CEE. Les masques de protection à filtrage de particules sont destinés à protéger le porteur contre les particules; ces masques sont des équipements de protection individuelle (EPI) de classe 3 - la plus élevée - et sont soumis aux exigences relatives aux équipements de protection individuelle 2016/425.

    Normes adaptées à l’essai sur masques de protection

    Les exigences spécifiques aux essais mécaniques sont décrites dans diverses normes ASTM, ISO et EN, notamment

    • DIN EN 14683: 2019-10 - Masques à usage médical - Exigences et méthodes d'essai
    • DIN EN 149: 2009-08 Appareils de protection respiratoire - Demi-masques filtrants contre les particules - Exigences, essai, marquage
    • ASTM D 5035 - 09 (de nouveau approuvée en 2017) Méthode d'essai standard pour la résistance à la rupture et l'élongation des tissus textiles (Grab Test) 

    Détermination de l’indice de fluidité à chaud en volume (MVR)

    Les masques de protection que nous utilisons sont principalement fabriqués à partir de polypropylène (PP), sous ses formes filée-liée et soufflée-fondue. Caractéristique essentielle des plastiques, le taux de fluage du polypropylène - faible pour la forme filée-liée et trois fois plus élevé pour la forme soufflée-fondue - peut être mis en évidence avec le plastomètre Mflow de ZwickRoell. 

    Détermination de la résistance à la rupture et déformation des masques de protection selon ASTM D5035 ASTM D5035

    Outre la perméabilité du masque de protection, la résistance à la rupture et la déformation sont des grandeurs déterminantes pour la qualité. L’essai de résistance à la rupture et de déformation s’effectue conformément à la norme ASTM D 5035. Une préparation précise des éprouvettes, un serrage et un serrage ultérieur adéquats des mâchoires sont la garantie de résultats d’essai fiables. 

    Détermination de la force de traction entre la sangle du masque et la pièce principale du masque

    Pour un port sûr et confortable du masque de protection, même sur une longue période, la liaison entre la sangle et la pièce principale du masque est cruciale. La force de traction axiale peut être déterminée au moyen d’un essai de traction conformément à la norme ASTM D5034. 

    Essai de traction sur appareils de protection respiratoire selon DIN EN 149

    Les demandes d'essai concernent tant les masques de protection médicale que les masques de protection à filtrage de particules (EPI). Seuls les masques à filtrage de particules doivent, en revanche, être testés selon la norme DIN EN 149. Afin de remplir les exigences de la norme, le boîtier devra de plus - sur les masques équipés d’une ou plusieurs valves d'expiration - résister à une force axiale de 10 N pendant une durée de 10 secondes.

    Nous cherchons à comprendre au mieux votre besoin et vous proposons la solution la mieux adaptée.

    Prenez contact avec nos experts du secteur d’activité.

    Nous vous conseillerons volontiers!

     

    Nous contacter dès maintenant

    Produits adaptés

    Top