Passer au contenu de page

Détermination de la température de fléchissement sous charge (HDT) et de la température de ramollissement (VST)

ISO 306, ASTM D 1525, ISO 75, ASTM D 648

Les thermoplastiques ne présentent pas de point de fusion précis, marquant avec précision la transition de l'état solide à l'état liquide. Ces matériaux sont plutôt l'objet d'un lent ramollissement à mesure que la température s'élève.

Nom Type Taille Download
  • Brochure sur le secteur d’activité: Plastique & Caoutchouc PDF 9 MO

Température de ramollissement Vicat VST ISO 306 et ASTM D1525

Le point de ramollissement Vicat a été ajouté aux techniques de mesure comme valeur de substitution pour le point de fusion. La température de ramollissement Vicat désigne la température pour laquelle une tige de 1 mm² de section s'enfonce, de 1 mm exactement, dans l'éprouvette sous application d'une charge normalisée de 10 N ou 50 N. La température de ramollissement Vicat est normalisée dans l'ISO 306 et l'ASTM D 1525.

Température de fléchissement sous charge HDT ISO 75 et ASTM D648

La température de fléchissement (HDT) est une autre grandeur de mesure. L'éprouvette, sous flexion, est soumise à une élévation continuelle de la température. L'éprouvette a approché le fléchissement défini par la norme, lorsque la température de fléchissement sous charge est atteinte. Ce résultat de température étant fonction du chargement prescrit, de la géométrie éprouvette, de la vitesse de chauffe et du fléchissement sélectionné, la température de fléchissement sous charge permettra par exemple de comparer différents matériaux entre-eux. La mesure du fléchissement sous charge des plastiques sous température peut se superposer aux contraintes internes du matériau. La méthode est spécifiée dans l'ISO 75 et l'ASTM D 648.

Différentes méthodes pour la transmission de la chaleur

  • Le transfert de chaleur s'effectuant à une élévation de température prescrite, le transfert de chaleur dans l'éprouvette joue un rôle essentiel dans cette méthode d'essai.
  • La méthode classique fonctionne avec un fluide caloporteur, en principe de l'huile silicone. Un bon contact entre éprouvettes et support de transfert assure une reproductibilité élevée des résultats d'essais.
  • Ces dernières années, les normes ont en outre introduit différentes méthodes alternatives pour le transfert de chaleur. L'une de ces alternatives a été techniquement mise en œuvre dans le Vicat D. L'éprouvette est réchauffée entre deux plaques préalablement chauffées. Le principe utilisé ici est celui du transfert de chaleur par contact. Le système fonctionne sans huile silicone.

Nous cherchons à comprendre au mieux votre besoin et vous proposons la solution la mieux adaptée.

Prenez contact avec nos experts du secteur d’activité.

Nous vous conseillerons volontiers!

 

Nous contacter dès maintenant

Produits adaptés

Top