Passer au contenu de page

Mâchoires hydrauliques

Les mâchoires hydrauliques sont principalement utilisées pour les charges d'essai de 50 kN et plus, nécessitant des forces de fermeture élevées.

Avantages et caractéristiques

  • Grâce à leur grande course piston, les mâchoires hydrauliques garantissent une position extrêmement basse de la surface de serrage de même qu'une grande largeur d'ouverture.
  • Possibilité d'introduction des éprouvettes courtes, grâce à l'alignement des mors, mâchoires et pistons.
  • Une application définie de la force assure un serrage optimisé des matériaux sensibles.
  • La force de serrage est exactement reproductible.
  • Les mâchoires peuvent être montées dans trois positions angulaires distinctes (0°, 45° et 90°) au système d'essais.
  • Des rainures gravées dans la partie inférieure de la pièce principale servent à accueillir le système de glissière. Ce dispositif permet d'adapter de petits capteurs de force, mâchoires, outillages d'essais et dispositifs (à l'exception des mâchoires hydrauliques Type 8392, Fmax 10 kN).
  • Mors en prisme (mors avec rainure en V) utilisables sur les deux faces: pour éprouvettes cylindriques et plates ou pour éprouvettes cylindriques avec différents diamètres éprouvette (mors avec rainures en V disposés en croix).
  • Ouverture et fermeture de la mâchoire supérieure et inférieure séparée ou simultanée au moyen de la télécommande ou via le PC.
  • Un ratio force de serrage / force de traction, réglable individuellement, assure le maintien correct de l'éprouvette (nécessaire pour force de traction maxi. 2x env. la force de serrage).
  • Grâce à leur conception, les mâchoires hydraulique proposent une alimentation en éprouvette optimale.
  • Une butée graduée réglable assure, sur variantes avec alimentation manuelle, un serrage vertical précis de l'éprouvette
  • Une butée éprouvette peut être utilisée pour des raisons de sécurité.
  • Des pinces permettant la mise en place des éprouvettes peuvent être utilisées pour des raisons de sécurité.

Principe de fonctionnement

La pression d’huile sur le groupe hydraulique est réglée conformément à la pression de fermeture des mâchoires. L'unité de commande régule séparément le processus de fermeture et d'ouverture pour la mâchoire supérieure et la mâchoire inférieure.

Sur le groupe hydraulique universel, le processus de fermeture se subdivise de plus en une phase de fermeture et une phase de serrage. Pour des raisons de sécurité, l'éprouvette est tout d'abord maintenue par l'extrémité supérieure (phase de fermeture). La force de serrage complète - qui s'aligne sur la force de traction attendue - est alors appliquée (phase de serrage).

Vérin double effet

Toutes les mâchoires hydrauliques sont équipées de vérin double effet. L'ouverture ne s'effectue par conséquent pas via un rappel par ressort mais par flux hydraulique. La pression de fermeture et d'ouverture peuvent être réglées séparément.

Contrairement aux vérins simple effet sur lesquels l'ouverture s'effectue par ressort de rappel, les vérins double effet garantissent une ouverture sûre de la mâchoire. Cela s'applique également lorsque l'éprouvette est inclinée ou coincée. Une touche Stop permettant d'interrompre la course d'ouverture à l'endroit souhaité vous évite en outre de parcourir toute la course. La course d'ouverture peut être réglée conformément à l'épaisseur. Sur éprouvettes minces notamment, les temps d'essais sont réduits et le risque d'écrasement limités.

Fermeture unilatérale / fermeture bilatérale

Les mâchoires hydrauliques à fermeture unilatérales peuvent être utilisées tant pour le serrage symétrique et asymétrique des éprouvettes (par exemple pour les essais de traction cisaillement). Le réglage de l'épaisseur s'effectue au moyen d'une unité de vis.

Sur les mâchoires hydrauliques à fermeture unilatérale, une variante avec vérins en tandem pour introduction homogène de la force dans l'éprouvette (particulièrement appropriée aux essais sur tissus, textiles et géotextiles) est également proposée.

Les mâchoires hydrauliques à fermeture bilatérales se referment toujours symétriquement à l’axe de traction. L'éprouvette est serrée dans l'axe. Le réglage de l'épaisseur disparaît.

Fermeture unilatérale ou fermeture bilatérale

Top